Le cancer

Le « crabe » comme l’avait nommé Hippocrate[1], est un processus du dysfonctionnement cellulaire du corps sans distinction d’âge ou de sexe, responsable en France de cent quarante-six mille décès par an.

Il en existe plusieurs formes, ces maladies trouvent un terrain propice à son développement, dans les habitudes de vie moderne et l’allongement de l’âge.

Les progrès constants de la médecine permettent aujourd’hui de poser plus rapidement le diagnostic correspondant à chaque type de cancer et de développer des traitements ciblés et de plus en plus efficaces. La guérison de la plupart des cancers est désormais possible quand l’assiduité au suivi du traitement est de rigueur.

Evidemment, être atteint d’un cancer passe par plusieurs phases et donc ne permet pas aux personnes qui en sont atteintes de faire facilement face dès l’annonce du diagnostic. La peur de souffrir et d’être abandonné occupent constamment leurs pensées, engendrant des modifications importantes dans leurs modes de vie, leurs relations professionnelles, sociales et familiales. En sus de l’approche physiologique, il est important de prendre en considération l’impact psychologique de la maladie sur la personne malade.

Les approches thérapeutiques

Selon le degré d’évolution de la maladie 4 approches peuvent être proposées :

  • Le traitement curatif : il s’agit du traitement principal qui vise à guérir du cancer (chirurgie, radiothérapie, traitement médicamenteux).
  • Le traitement adjuvant : il s’agit du traitement donné en parallèle du traitement principal afin d’en augmenter l’efficacité et éviter les récidives (l’hormonothérapie, l’immunothérapie…)
  • Le traitement palliatif : il s’agit du traitement proposé lorsque les chances de guérison sont faibles afin de soulager les symptômes de la maladie et/ou prolonger la durée de vie.
  • Les soins de support: apportent une aide tant sur le plan physique, psychologique que social et économique. Selon l’institut national du Cancer (INCa), ils se définissent comme « l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, tout au long de la maladie, conjointement aux traitements oncologiques ». Largement abordés dans le dernier Plan de cancer (2014-2019) édité par le ministère des Affaires Sociales et de la Santé, la présentation des soins de support a été intégrée au processus du dispositif d’annonce[2] de la maladie. Ils peuvent être proposés pendant et après les traitements mais ils s’adressent également aux proches du malade quand cela est nécessaire. 

Les besoins face à la maladie

  • Etre ou rester serein au quotidien
  • Vivre paisiblement les interventions chirurgicales
  • Mieux gérer les effets secondaires des traitements
  • Mieux gérer la douleur due à la maladie
  • Retrouver le sommeil
  • Rester combatif
  • Reprendre confiance en soi

La sophrologie

Une méthode psycho corporelle utilisée comme thérapie brève et une technique adaptée aux différents besoins et aux différentes personnes malades du cancer. Les outils utilisés en sophrologie sont des exercices « doux » basés sur :

  • La respiration contrôlée
  • La détente musculaire
  • La suggestion mentale

La sophrologie est aujourd’hui proposée par les médecins comme technique d’accompagnement possible dans le cadre de ces soins de support. Les effets bénéfiques de la relaxation et de la visualisation positives ont été démontrés par de nombreuses études. Les bienfaits de la sophrologie résultent de leur efficacité sur les effets indésirables des traitements, des symptômes psychologiques de la maladie ainsi que sur le fonctionnement optimal du système immunitaire.

Utilisée comme soin de support, la sophrologie permet à la personne atteinte du cancer de redevenir actrice de sa guérison et d’améliorer sa qualité de vie dans les différentes étapes de sa maladie.

Le format

Les séances de groupe (2 à 6 personnes maximums) Les accompagnements individuels (le nombre des séances sera déterminé selon les besoins individuels de la personne)
45 minutes 45 à 60 minutes
Dans une salle dédiée (association/cabinet) Dans une salle dédiée (association/cabinet)

Déroulement d’une séance

 5 temps de séance :

–  Introduction de séance (accueil et expressions des besoins, des attentes et des ressources que les participants souhaitent évoquer).

– Présentation des exercices / intentions / consignes.

– 3 exercices de relaxation dynamique (mouvements doux).

– 1 exercice de relaxation statique / visualisation / ancrage.

– L’ouverture d’un temps d’échange (partage des volontaires sur l’expression oral des ressentis ou à l’écrit de façon anonyme le cas échéant et sans obligation).

Tarifs

Séances de groupe (2 à 6 personnes) : 15€/personne/séance (forfait 10 séances – 130€).

Séances et accompagnements individuels : 50€/séance (forfait 6 séances – 270€).

[1] Médecin grec (vers 460 à 377 avant Jésus Christ)
[2]  Le dispositif d’annonce est une mesure du Plan cancer 2003-2007. Il permet à chaque personne atteinte par la maladie d’être accompagnée dans les meilleurs conditions dès qu’elle en a pris connaissance.